PAROLES DE COACH

"Croix de bois, croix de fer, si je mens, je vais en enfer"

SAISON 2019-2020

SAISONS PRECEDENTES

WEEK END DU 01-12-2018

 
U9F007.jpg

BENJAMINES U11F

XAVIER COLLIGNON

BC OSSUN 42 : 28 MAUBOURGUET 

Sans peur et sans …. Remords !

Chevalier Mao a conquis le terrain adverse sans faire fi des pauvres âmes égarées sur son chemin. Ces mécréants ont donc payé un lourd tribu pour ne pas avoir compris qu’elle était investie d’une mission céleste, protégée pas les Dieux du BCO et préservée des longues courses, petit terrain oblige, qui auraient pu faire vaciller un tant soit peu sa foi. Et le combat fut rude du début à la fin !

Aidée par ses fidèles compagnons de croisade Zazza et Pépée, ces trois-là inscrivaient ce samedi leur nom dans les livres d’histoire, car de cette première victoire sur le champ de bataille, nous nous souviendrons que c’est là que tout a commencé.

Ce jour-là, Lulu partait au combat sans ses épaules, et sur une patte. Qu’importe ! Au courage et pour inspirer les copines, on ne lâche ni l’épée, ni le bouclier, même si les plaies sous l’armure rendent chaque pas plus compliqués les uns après les autres.

Juju, qui ne faiblissait pas de marteler l’adversaire, multipliait les assauts, mais ne faisait mouche qu’en toute fin de combat, comme pour mettre un point final aux hostilités, peut-être.

Lucie et Emmy, médusées par cette barbarie sans égale, étaient plus mesurées dans l’affrontement, laissant le travail de sape aux affranchies de la cruauté citées plus haut.

L’affront du match aller clairement effacé, nos guerrières laissaient retentir le cri de la victoire depuis le centre du terrain, laissant leurs adversaires repenties mais reconnaissantes pour cette jolie partie, dont le fairplay a été largement proportionnel aux exagérations de ce récit complètement fabulé par un coach fier de son équipe.

Bravo les filles !

PS : Aucun personnage n’a été blessé pendant la partie.

WEEK END DU 10-11-2018

 
U9F007.jpg

BENJAMINES U11F

XAVIER COLLIGNON

MAUBOURGUET 26 : 20 BC OSSUN

Encore une fois, le coach est fier du comportement de notre équipe, et ce malgré le résultat. La victoire était à notre portée, certes, mais le jeu proposé par nos adversaires était beaucoup trop rugueux pour nos filles (et pour du basket, soit dit en passant par un Gersois). Ce premier match officiel démarrait sur de mauvaises augures, puisque notre Elisa, blessée légèrement à la main pendant l’échauffement, n’eut vraiment pas de chance puisqu’elle reprenait exactement le même coup pendant le match, ce qui l’écarta un trop long moment de l’aire de jeu. Ajoutez à cela les strapps de Mao et Pépée, également sur les doigts de la main, et vous aviez seulement 3 filles à 100 % pour affronter en face une équipe au complet. Ce fut donc très difficile pour tout le monde mais encore une fois, le comportement exemplaire de Lulu et Juju a aidé toute l’équipe à se battre jusqu’au coup de sifflet final. Emmy signe quand à elle une très belle performance en défense, avec toujours plus d’envie matchs après matchs, ça fait plaisir à voir ! Le rendez-vous est pris pour le match retour !

WEEK END DU 20-10-2018

 
U9F007.jpg

BENJAMINES U11F

XAVIER COLLIGNON

JUILLAN 8 : 34 BC OSSUN

Ce samedi, nos U11F étaient invités à Juillan, théoriquement pour jouer contre l’équipe 1, mais à cause d’un loupé côté TGB, le match s’est déroulé contre une équipe fortement amputée de ses meilleurs éléments. Néanmoins, cette remarque n’enlève en rien le mérite qui revient à nos joueuses, puisqu’elles ont toutes respecté scrupuleusement les consignes de jeu rapide, de défense et de solidarité, et ont vu logiquement un entraineur souriant à la fin de la rencontre. De belles passes en direction du panier adverse, une fluidité qui commence à payer pour des doubles pas primés quasiment à 100% pour certaines, un très bon moment pour toute l’équipe. Un seul fait marquant dans cette rencontre, dont le rapport officiel vous est joint plus bas.

PV : N°65130001

OBJET : Incongruité burlesque / Motif de désignation de la marmotte de la rencontre

LIEU ET HORAIRE : Salle de Juillan – le 20/10/2018 – 10h06 GMT+1h00

DESCRIPTION : « Une joueuse d’OSSUN s’est rapidement dirigée vers le panier sans être rattrapée ni par ses adversaires, ni par ses coéquipières. Elle n’a pas concrétisé son effort en manquant lamentablement son double pas. »

ARTICLE DE CIRCONSTANCE ATTENUANTE : « L’entraineur a explicitement demandé qu’après récupération du ballon des mains de l’adversaire, une course rapide doit être immédiatement engagée après retournement et bref coup d’œil vers l’avant, sans attendre de réaction adverse. Une jolie passe vers l’avant sera exécutée si présence d’une coéquipière plus rapide »

POINTS POSITIFS : « Belle attitude de contre-attaque, joli dribble alterné et regard haut sur la quasi-totalité de la course.

CONSIGNE PONCTUELLE DU COACH SUR L’ACTION EN COURS : « Stoooooooooop !!!! Noooooooooon !!!! »

MOTIF DE DESOLATION : Le ballon avait été récupéré dans le camp adverse, nous étions donc en attaque, la joueuse s’est trompée de direction et a bien failli marquer contre son camp.

WEEK END DU 20-10-2018

logo-bco.gif

BENJAMINS U13M

YANNICK BALDES

Rdv à Bagnères pour un plateau où nos garçons attaquent contre le TUB 1. Cueillis à froid, c’est un 4-0 pour le TUB. Mais la machine bleue se met en place. Le collectif de nos « boys » est récompensé par 3 paniers. Un jeu qui s’équilibre tout au long de la 1 MT avec de jolies actions des deux côtés. On peur reprocher à nos garçons leur manque d’agressivité au rebond. MT : 12-12. Le retour sur le parquet tourne en notre faveur grâce à une bonne défense qui déstabilise les attaques tarbaises et une récupération de balle qui se montre lucrative. Ils continuent d’enchaîner les bons mouvements travaillés à l’entraînement. Encore quelques réglages à faire pour éviter la précipitation du shoot. Mais quelle envie !! Le TUB est à terre et nos champions explosent de joie au sifflet final. Résultat : 28-18 Ossun.

Contre le TUB 2 on retiendra surtout une malédiction au Panier…. Peut être due à un relâchement durant leur pause. Résultat 22-6 Ossun.

Pour notre équipe II, c’est une victoire facile qui s’est dessiné contre Bagnères malgré un effectif réduit à cause des vacances. Par contre les matches contre le TUB furent difficiles. Malgré la supériorité de leur adversaire, on notera une bonne volonté en défense.

Bravo à tous !!!

WEEK END DU 29-09-2018

 
U9F007.jpg

BENJAMINS U13M

XAVIER COLLIGNON

VACQUIERS BOULOC BASKET  50 : 21 BC OSSUN

BC OSSUN  19 : 36   CASTRES BASKET CLUB  

Dans les brassages, il y a un cas que tout le monde redoute : le plateau 

a 2 heures d'Ossun. Cette année, ça tombe sur les U13G. Déplacement à 

Vacquiers pour affronter Vacquiers donc, ainsi que Castres (ouf ! ce 

n'est pas dans le Tarn). Départ à 10h30 pour un 1er match prévu à 14h00. 

Le beau temps est de la parti, on peut pique-niquer autour de la salle 

en attendant que le match précédent se termine. Les joueurs sont 

contents d'être ensemble, il n'y a aucun doute : "le groupe vit bien".

 

Coup d'envoi à 14h00 et très rapidement, il apparaît que nos jeunes 

joueurs ne sont pas au niveau. L'équipe de Vacquiers est constitué 

uniquement de U13 deuxième année qui jouaient déjà tous ensemble dans le 

Top16 la saison dernière. Du côté d'Ossun, seuls Robin, Lucas, Paul et 

Romain jouaient ensemble. Sacha n'était pas dans la même équipe, et 

Charlie, Nathan et Cheikh pas dans la même club. De plus, il s'agit du 

1er match de la saison. Le week-end précédent, l'adversaire a fait 

forfait. Tout cela mise bout à bout, le résultat ne se fait pas 

attendre. A la mi-temps, l'écart est de 11 points (13-24). Et à la fin 

du match, c'est une défaite très lourde : 21-50. Il y a un 2ème match à 

jouer juste après, plus abordable. Le coach a fait tourner.

 

A 15h30 donc, les castrais se présentent, avec leurs maillots violets. 

Pour éviter la confusion avec les maillots bleus ossunois, ils joueront 

avec un chasuble orange. Est-ce que cela va leur porter malchance ? Pas 

sûr... L'adversaire est cette fois-ci à notre portée. Les deux équipes 

sont au même niveau, même si celui-ci n'est pas extraordinaire. Lucas, 

Charlie et Paul se donnent. Romain et Cheikh également sont présents, 

mais maladroits. 10-17 pour Castres à la mi-temps. Dans le vestiaire, le 

coach tente de remobiliser ses troupes. Il reste une mi-temps pour 

retourner la situation, pour repasser devant. Le message semble passer. 

Nathan obtient deux fois le 2+1, l'équipe est enthousiaste, Romain et 

Sacha apportent et le retard est grignoté petit à petit. 19-23 pour les 

tarnais à la fin du 3ème quart-temps, tous les espoirs sont permis. Mais 

de l'enthousiasme au sur-régime, il n'y qu'un pas. Avec la fatigue, la 

lucidité diminue. Les ossunois viennent s'empaler sur la défense 

adverse. Ils cherchent à faire la différence tout seul, au lieu de jouer 

collectif. La sanction ne se fait pas attendre. Les castrais enchaînent 

les contre-attaques et reprennent rapidement l'avantage. 19-36 à la fin. 

13-0 sur le dernier quart-temps ! Dur apprentissage pour nos jeunes.

WEEK END DU 06-10-2018

 
rouleau-peinture.jpg

CADETS U17M

CHRIS BERNES

BC OSSUN  56 : 26  TCMS

BC OSSUN  56 : 24  LOURDES

For me formidable

 

Non  ils n’ont rien oublié, les consignes ont été respectées pour la réception des nets et de lourdes.

 Ces 2 larges victoires ont été acquises face à de piètres comédiens il est vrai. Les défenses alternées en press et zone, des plaisirs démodés, nous ont permis de prendre le large à chaque début de rencontres. Et pourtant, l’entrainement de mardi avait été médiocre.

Oui, on s’laisse aller en fin de rencontre, le match prend des allures de bohème, mais, comme ils disent, on avait plus de jambes.

Quelques emmerdes: Bastien a mal au dos, Nico le réconforte au creux de son épaule. Loïc a pris un coup sur la gorge: emmenez-moi aux urgences nous crie t il, surtout pas la voix de Barry white te va si bien.

Fla chute à 3 reprises en fin de match (peut etre un probleme d’oreille interne?) et repart avec la marmotte.

 

Hier encore en Pyrénées 2, Désormais en Pyrénées 1.

WEEK END DU 06-10-2018

U9F007.jpg

XAVIER COLLIGNON

POUSSINES U11F

BC OSSUN  :  LALOUBERE

BC OSSUN  :  LAVEDAN

Joli départ ! Ce week-end, le premier plateau de la saison organisé par le BCO pour les U11F a permis à nos pitchounes de démarrer de fort belle manière. Le premier match, contre une très belle équipe de Laloubère, a été très disputé, tant sur le terrain qu’au tableau des scores. Grâce à une défense pas forcément sérieuse, nos voisines revenaient régulièrement, elles sont même passées devant l’espace de quelques minutes. Malheureusement pour elles, Lulu et Mao ont fait parler la poudre, très vite imitées par Elisa, histoire de faire honneur à coach Bernard et de prouver que l’an dernier, ce n’était pas du tricot, qui était au programme ! Grâce à la vivacité de Juju et quand elle en a eu assez de tenter à longue distance, ses jolies passes ont permis à Pépée de débloquer son compteur. Pour le second match, ce sont nos voisins du Lavedan qui ont fait les frais du recadrage opéré en défense par le coach. Une fois que les largesses auparavant accordées unilatéralement à Elisa et Mao furent effacées, le panier Ossunois n’a vu aucun ballon effleurer ses filets. Et comme le collectif était également présent en attaque, inutile de parler du score, à oublier du côté du Lavedan. Gageons que la prochaine fois qu’ils s’aventureront sur nos terres, ils viendront le couteau entre les dents !

WEEK END DU 07-10-2018

U9F007.jpg

SENIORS M2

XAVIER COLLIGNON

BC OSSUN 39 : 80  SEMEAC-2

Dans le dur pour les jeunes… et le moins jeune ! Que rajouter en commentaire à la simple vue du score ? On peut commencer en saluant le bon démarrage du coach qui entame la saison par une faute technique ! Bravo, quelle belle image et quel bel exemple pour les jeunes ! En résumé, tout le monde a loupé son match, sur le banc comme dans les vestiaires, à l’intérieur comme à l’extérieur, par manque de lucidité et de « bouteille », notamment. La découverte de la catégorie sénior, face à une équipe intérim de Séméac gavée d’expérience pour l’occasion, s’avère une opération difficile et qui promet de s’échelonner sur le long terme. Si les premiers concernés doivent en retenir quelque chose : Patience et travail, même si ça parait facile à dire, vu la performance d’hier ! Pour terminer sur deux notes plus réjouissantes, il faut saluer la prestation de Loïc, qui est le seul de l’équipe à avoir réellement joué au Basket. Il a gardé un très bon rythme en attaque et surtout en défense, il a permis à l’équipe de rester soudée et motivée, sans quoi le score aurait atteint des écarts encore plus catastrophiques ! C’est l’objet de ce deuxième point, puisque même noyés par le score, les jeunes n’ont absolument pas baissé les bras, la réussite n’étant vraiment pas au rendez-vous. Malgré le tableau de marque, les parents de nos jeunes peuvent au moins se réjouir du comportement adopté sur le terrain. C’est ce qui fait que même après ce mauvais épisode, tout reste possible, car tout le monde est vaillant dans ce collectif. Alors yapluka bosser !

 

BRASSAGES U15F

U13F2-004.jpg

MINIMES U15F

DAVID SARRES

Ca y est, les brassages sont terminées pour les U15F et malgré cette dernière défaite à Pamiers sur un match dont le seul intérêt était de se jauger par rapport à un potentiel futur adversaire, cette campagne de brassage a été globalement réussie.

Lors du 1er tour, les filles en déplacement au Fousseret avaient ramené une victoire assez nette (60 à 43) qui pouvait laisser certains douter du niveau de l'adversaire. Ce serait oublier que, bien qu'ayant longtemps fait la course en tête, les filles étaient menées d'un petit point à la mi-temps et que l'écart final de 17 points résulte plutôt de l'excellente seconde période proposée par les filles. Il faudra reproduire le même type de match en championnat puisque cette équipe de Fousseret s'est également qualifié pour le Top 16 en corrigeant les adversaires (plus de 30 points) qui lui ont été opposés lors des 2 autres journées de brassage.

Eauze, la 2ème victime du BCO s'est aussi qualifié facilement pour le Top 16. Nos joueuses qui évoluaient enfin à domicile, n'ont pas réalisé le match du siècle, loin de là. Elles n'ont que très rarement su se sortir du faux rythme dans lequel les ont entrainées leurs adversaires. Heureusement que sur certains passages les filles ont su accélérer pour au final s'imposer de plus de 20 points.

Difficile de tirer des enseignements du dernier match à Pamiers arbitré de manière trop laxiste (des 2 côtés) compte tenu de l'intensité proposée par les 2 équipes. Dans de telles conditions, les filles ont quand même réussi à proposer de belles séquences et montrer que l'écart entre les 2 équipes n'était pas si important que ce que pourrait laisser croire le score (défaite 35 à 48).

Ces 3 journées auront permis de tirer des enseignements importants. Côté basket, pas de soucis, les filles sont largement au niveau. C'est au niveau du physique que ça risque de piquer. Eauze et Le Fousseret ont des joueuses de (très) grande taille à même de nous poser des problèmes. On rencontrera aussi des équipes comme Pamiers qui jouent avec beaucoup d'intensité et qui chercheront à profiter de leur supériorité physique. Il faudra que nos filles montrent à leurs adversaires qu'elles sont aussi prêtes à batailler sur ce terrain-là. Certaines l'ont déjà montré, aux autres de leur emboiter le pas car on aura besoin de tout le monde pour réaliser une belle saison.

Il va maintenant falloir patienter jusqu'au 10 Novembre pour la prochaine rencontre officielle. Un match (au moins) amical sera nécessaire pour ne pas stopper les filles dans leur élan.

WEEK END DU 13-10-2018

 
logo-bco.gif

POUSSINS U11M 

YANNICK BALDES

MAUBOURGUET  10 : 86  BC OSSUN-1

MAUBOURGUET  42 : 38  BC OSSUN-2

Nos garçons désespéraient de ne pas faire de match jusqu’à l’annonce de Vincent leur coach à l’entrainement de Mercredi. Le rendez vous est pris pour Samedi 13 à Maubourguet pour nos deux équipes poussins.

L’équipe I n’a pas attendu pour rentrer dans le match en marquant les premiers paniers et une main mise sur le jeu. En confiance durant la 1ère MT, nos 8 bonhommes ont enchainé les appels passes et paniers en laissant très peu de place à l’adversaire. Beaucoup de choses répétées aux entrainements ont été appliqués en particulier sur le jeu rapide et sur leur mise à disposition pour le porteur du ballon. La 2nde MT s’est engagée sur le même rythme avec la même concentration et ce malgré à un match déjà acquis à leur cause. On retiendra un bon collectif et une belle envie pour un premier match. Le coach a de bonnes bases pour poursuivre son travail et amener ses garçons encore plus haut. Bravo à vous Axel, Maël, Rafael, Valentin, Alexis, Théo, Tom et Oscar c’était un plaisir de vous regarder jouer aujourd’hui – Résultat : 86 – 10 Pour Ossun.

Notre équipe II n’a pas démérité du tout proposant elle aussi de bonnes choses dans le collectif et l’envie. Les 1er efforts demandés durant un mois ont été récompensés par de bonnes actions. Après une mise en route délicate sur le début de la 1ère MT, ils ne se sont pas découragés et ont réussi à trouver petit à petit leur marque dans leur positionnement pour être ensemble au score. La 2nde MT a alterné le bien et le moins bien marqué néanmoins par une envie permanente. Les 2 équipes se sont tenues. Quelques passage flous dans le jeu des passes et de la défense qui seront revus lors des prochains entrainements. Timothée, Gaspard, Evan, Gabriel B, Gabriel, Naël, Gabin , Clément, Titouan et Gauthier vous pouvez être fiers de vous !! – Résultat 38 – 42 pour Maubourguet.

WEEK END DU 13-01-2018

 

12-01-2018

BENJAMINES U13F-1

David Sarres

BC OSSUN  56 : 67  RODEZ

Le match contre TGB2 aurait du sonner comme un avertissement. On avait relevé un manque d'engagement de l'équipe qui, heureusement, n'avait pas eu de répercussion sur le résultat final.

Malheureusement les vieux démons de l'équipe ont refait surface ce samedi et contre une équipe comme Rodez, le manque de caractère de l'équipe s'est payé cash.

Dès le début de match, les consignes de David étaient appliquées à la lettre……. par nos adversaires. Ce sont elles qui ont fait preuve d'agressivité (dans le bon sens du terme), qui ont couru pour marquer sur jeu rapide, qui ont mis de la pression sur le porteur de balle. Face à cet engagement, nos filles n'ont réagi que sporadiquement et n'ont pu empêcher l'écart de croitre inexorablement. On pourra certes regretter les nombreux paniers "faciles" laissés en route, les passes directes dans les mains de l'adversaire mais l'explication réside peut-être aussi dans le manque d'agressivité lors de l'attaque du panier (pour ce qui est des paniers faciles) et dans le fait de ne pas faire les efforts pour se démarquer et se rendre disponibles quand on n'a pas le ballon.

De seize points à la pause, l'écart est monté à 20 points dans la 3ème période. Les filles ramèneront l'écart sous les 10 points dans le dernier quart, tant par un sursaut (d'orgueil?) de leur part que par un relâchement de l'adversaire obligé de ménager ses joueuses majeures pénalisées par les fautes. Au final une défaite de 11 points inquiétante avant d'aller à Montauban. Le score du match aller est trompeur car Montauban était resté longtemps au contact avant de céder sur le final. Il faudra montrer un visage différent pour espérer retrouver le goût de la victoire dès ce samedi. Le Top16 est une compétition exigeante et malgré leurs qualités de basketteuses, sur le plan mental et dans les attitudes, les filles ne sont, pour l'instant, pas à la hauteur des adversaires qu'elles rencontrent. C'est bien dommage….

Please reload

 

WEEK END DU 20-01-2018

19-01-2018

MINI POUSSINES U9-1

Xavier Collignon

TGB-2 : BC OSSUN

Ce week-end, l'équipe 2 ne jouant pas, toutes les filles se sont retrouvées sur le même banc au départ du match contre le TGB2. Très rapidement gênées par les largesses que s'autorisaient leurs adversaires en matière de défense sur le porteur de balle, nos filles se sont montrées trop timides en défense comme en attaque, pour tenir la dragée haute aux Tarbaises, un peu plus véloces et surtout plus adroites devant le panier. Au niveau de la possession de balle et au nombre de tirs tentés, rien à dire, c'est d'autant plus frustrant pour nos malchanceuses du jour. Le côté positif est que certaines ont pris conscience de la nécessité de travailler un peu plus sérieusement à l’entraînement !!! Vivement Jeudi...

Please reload

WEEK END DU 27-01-2018

 

26-01-2018

BENJAMINES U13F-1

David Sarres

BC OSSUN  40 : 46  MONTAUT

Ossun n'était pas favori à l'heure de rencontrer l'équipe de Montaut les Créneaux. Nos adversaires du jour, championnes d'Occitanie en titre caracolent en tête du championnat Top16 de la catégorie. Invaincues à ce jour, elles ont l'habitude de s'imposer largement en témoigne leur succès 51-24 contre le second de la poule. Mais avec la victoire en handball de l'Espagne contre la France la veille, on se disait que c'était peut-être le week-end des outsiders et que l'équipe la plus forte sur le papier ne s'impose pas toujours.

Confirmation dès le début du match où Ossun commence fort et mène 7-2 sur un 3 points d'Oriane qui en rajoutera un dans ce quart temps après un rapproché de Montaut. Le match est très serré et la période se termine sur une égalité à 13. Le 2ème quart temps sera plus à l'avantage des visiteuses qui démarrent le quart temps par un 6-0 qui aurait pu semer le doute dans l'esprit des ossunoises. Les fautes obligent David à solliciter son banc mais Celia et Lise au relais de Clémentine et Justine répondent présentes en défense. L'écart grimpera à 9 points (16-25), un écart qui paraissait sévère au vu de l'investissement des joueuses. Heureusement deux réussites de Maeva et une de Clara avant la pause ramènent l'écart à un niveau plus conforme à la physionomie de la 1ère mi-temps (22-27). Dans le 3ème quart temps, Montaut par deux fois tente de s'échapper (24-31 et 30-35), mais c'était sans compter sur le réveil de Michell discrète en 1ère mi-temps) et de Clémentine  qui ramènent l'équipe à un petit point à la fin du 3ème quart-temps (36-37). On sent pointer le doute et l'inquiétude au sein des supporters gersois (et haut-pyrénéens ?) de Montaut. Mieux dès l'entame du dernier acte, un panier de Michell place notre équipe en tête. Le leader est blessé, il n'y at plus qu'à l'achever. Malheureusement, c'est l'inverse qui se produit et c'est Montaut qui inflige, malgré un temps mort de David, un 8-0 à nos joueuses et s'assure un matelas confortable. Les ossunoises ont failli revenir, mais des lancers laissés en route et un panier à 3 points qui décide, après hésitation, de ne pas prendre le chemin des filets auront raison de leurs derniers efforts. Montaut s'impose 40 à 47 et confirme son statut de favori dans cette compétition.

Au bilan, c'est une nouvelle défaite pour notre équipe. On peut se satisfaire d'avoir été la seule équipe (aux dires de nos adversaires du jour) à proposer une opposition intéressante au leader de la poule, de voir que le travail réalisé aux entrainements par les filles, à l'image de la belle partie de Clémentine, leur permet de pratiquer un basket de qualité. Mais il faut aussi être lucide et reconnaître qu'au niveau mental l'équipe n'a pas encore l'état d'esprit nécessaire pour aller chercher de grosses victoires….. contrairement aux handballeurs espagnols.

Please reload

 

WEEK END DU 03-02-2018

03-02-2018

BENJAMINS U13M-1

Thierry Hourne

TUB  40 : 64  BC OSSUN

A peine rentrée de leur périple espagnol conclu par une belle victoire contre le BASKONIA VITORIA-GASTEIZ, les jeunes ossunois devaient revenir à la réalité. Retour le samedi après-midi et dès le dimanche matin, un match piège attendait les bleus pour un derby contre des tarbais revanchards après les 29 points encaissés au match aller.

Coach Titi veillait au grain et s’assurait que ses ouailles aillent au lit tôt samedi soir pour être en forme. Pierre était au lit à 9h, Noah à 11h30, Florent à 00h30 parce qu’il a demandé à son père de rentrer, Maxence à 1h du matin et Mathisse se couchait sagement à 2h du mat après avoir couché ses parents.

Le résultat ne s’est pas fait attendre avec 9 points inscrits par Pierre dans le 1er quart-temps qui avait pris soin de lancer le match d’un tir de loin… Le temps que Florent se réveille à son tour avant la mi-temps pour alimenter la marque.. Ouf, la mi-temps est là, 31-25 pour le bleus qui ont fini de se reposer en première mi-temps… ils sont tous prêts pour jouer en seconde…

Alexis, Noah et Mathisse s’y colle en défense, Donovan prend un bon relais et 17-4 au 3ème quart-temps… Le score continuera d’évoluer en notre faveur jusqu’à la fin et tout le monde a bien participé à la fête (du basket à Massey, pas le bal du village)…enfin, presque tout le monde, dans notre petit village d’irréductibles, Rafa et Maxence boudaient leur plaisir tel Assurancetourix lors d’un banquet d’après victoire ;-)

 

Bien joué les garçons, le match n’était pas simple et a été bien maitrisé vu le contexte… Vivement samedi prochain et la réception du Tropik (en jeu la première place de la poule à conforter) pour confirmer les bonnes dispositions du moment et le travail accompli aux entrainements…

 

Pas de soirée en vue vendredi soir prochain?

02-02-2018

MINI POUSSINES U9-1

Xavier Collignon

BORDERES : BC OSSUN

Une victoire à l'extérieur qui fait du bien ! Que de rebondissements lors de cette rencontre chez nos voisines de Bordères sur l'Echez, toutes aussi motivées que nous pour en découdre sous les paniers. Tout d'abord avec Bip Bip, qui nous fait encore un sans fautes en défense, aucune contre attaque adverse ne lui résiste ! Les grandes asperges peuvent s'atteler, elles ne la sèmeront pas ! C'est comme ça et c'est tout ! Côté conduite de balle, Norah réalise une très belle prestation et qui de plus, nous a souvent permis de nous tirer de certains mauvais pas, notamment sur les passes (encore trop souvent) hasardeuses lors de nos passages à vide. Et tout ceci avec quelques jolis paniers en prime, de quoi effacer la grosse fatigue d'après match. Emmy et Perrine, de leur côté, ont beaucoup souffert des longues courses, et leur lucidité en a souvent fait les frais. Elles ont heureusement su reprendre leurs esprits, ainsi qu'un peu de souffle, et peuvent finir la tête haute au crédit de très belles actions payantes et forcément décisives, vu le score serré tout au long de la rencontre. Chapeau les filles, et en plus, elles ne se sont pas dégonflées sous la pression intensive du coatch, souvent agacé et beaucoup moins tendre que Papa et Maman. Il y a du caractère dans cette équipe, elles nous l'ont bien prouvé ce week-end !

02-02-2018

MINI POUSSINES U9-2

Xavier Collignon

BORDERES : BC OSSUN 

L'équipe a souffert, n'ayons pas peur des mots, le combat n'était pas à notre portée. Affrontant l'équipe 2 de nos voisines de Bordères, nos pitchounes ont subi la dure loi du terrain, lorsque l'on se bat contre David ET Goliath en même temps. S'appuyant sur deux joueuses nettement au dessus du niveau général des deux formations, nos adversaires finissent largement devant nous au score. Durant une mi-temps nous aurons su inscrire quelques paniers, mais les filets n'auront pas tremblé en notre faveur en seconde partie de match. La défense sur attaque placée reste un point positif, néanmoins, concernant toutes nos joueuses. Les paniers furent pour la plupart encaissés lors de remises en jeu précipitées dans notre camps, erreurs sanctionnées immédiatement par nos adversaires. C'est dommage, ce point avait été travaillé ! Force est de constater qu'il manque encore un peu de pratique, mais aussi beaucoup de sérieux et d'application à l’entraînement. Il convient cependant de préciser que l'attitude générale de l'équipe est encore une fois une source de satisfaction, et pourrait sûrement inspirer beaucoup de leurs aîné(e)s : Personne n'a baissé les bras, le match a été joué à fond jusqu'à la sirène. C'est encore une grande fierté pour tous les parents, mais aussi pour les coachs ! On s'accroche !

Please reload

 

WEEK END DU 10-02-2018

09-02-2018

BENJAMINES U13F-1

David Sarres

NETS 32 : 56  BC OSSUN 

Avec ce déplacement à Saint Jean, l'occasion était donnée aux filles de décrocher leur première victoire de l'année 2018.

 

Outre le résultat et après la solide prestation fournie contre le leader Montaut, c'est aussi sur la manière que les filles étaient attendues.

 

Parties à 6 joueuses (toutes les 2ème année), afin de laisser à l'équipe 2 toutes ses chances dans sa quête de la seconde place de son championnat, les filles affrontaient une équipe qu'elles avaient largement dominée à l'aller. Averties par leur coach que l'équipe des Net's mettait beaucoup de rythme dans son jeu d'attaque on pensait les ossunoises prêtes à répondre et à poser d'entrée leur empreinte sur la partie. Il n'en fut rien. Sans rythme en attaque, sans impact en défense et surtout au rebond, les ossunoises étaient à la peine. Si elles viraient en tête à la fin du premier quart-temps, c'était uniquement dû à la maladresse adverse, même si dans ce domaine, les ossunoises n'ont guère été brillantes, ratant plusieurs fois la cible sur paniers faciles. Un second quart-temps plus accompli a permis aux ossunoises de prendre le large et de profiter des espaces libres dans la défense adverse. 32-12 à la mi-temps.

 

Pas grand-chose à dire sur les 2 derniers quart-temps, tant le niveau de jeu produit en attaque et en défense a été de piètre qualité. 10 à 5 pour nos filles dans le 3ème et pour couronner le tout, une fin de match en mode "portes ouvertes" qui permet à nos adversaires de remporter le dernier quart temps.

 

La victoire est au bout 56-32, mais sur de telles rencontres, difficile de savoir si les joueuses se sont fait plaisir. Si c'est le cas, ce plaisir n'a été partagé, ni par leur coach, ni, apparemment, par les supporters qui avaient fait le déplacement.

09-02-2018

MINI POUSSINES U9-1

Xavier Collignon

JUILLAN : BC OSSUN

Il n'y a que le premier pas qui coûte, parait-il !

Ce n'était pas le cas pour certaines ce week-end à Juillan...

Que c'était difficile de mettre un pied devant l'autre pour Bip Bip et Emmy, la première convalescente et ayant sûrement contaminé la deuxième...

Pourtant, l'envie y était dans le regard, la forme était restée au vestiaire, tant pis pour les jambes...

Qu'importe, l'équipe a encore une fois montré qu'elle avait du cœur, et même sur une demi guibolle, Emmy a pu marquer ses quatre paniers habituels, et notre Bip Bip a chipé sa dizaine de ballon, le minimum syndical pour ses deux joueuses. Qu'est-ce que cela aurait été si elles avaient eu la patate qu'on leur connaît ?

Du coup, c'est Norah qui a sorti un des meilleurs matchs de l'année, une conduite de balle proche du sans faute, des double pas conclus avec classe, peut-être même un soupçon d'insolence tellement elle avait le geste facile samedi. A la limite de la suspicion de dopage...

Perrine n'est pas restée à regarder les copines, piquée au vif pas l'agacement de son injuste père, elle a finit de dégoûter nos talentueuses adversaires, vaillantes, certes, mais impuissantes au rebond face à notre tour de contrôle affamée et motivée comme jamais. Elle finit donc avec un bon nombre de paniers marqués, mais que d'efforts et de tentatives pour y parvenir ! Coach, il faudrait peut-être penser à travailler le shoot à l’entraînement ?

Bref, une belle rencontre qu'elles ont gagnée encore une fois avec le cœur !

09-02-2018

MINI POUSSINES U9-2

Xavier Collignon

BC OSSUN : LAVEDAN

On y était presque...

La victoire était à notre portée ce Samedi, face à nos voisines du Lavedan ! Le première mi-temps fut un régal, les filets tremblaient tour à tour dans chaque camps, et notre sport fut joliment honoré de la part des deux équipes présentes sur le terrain. Du collectif avec des passes dans le sens du panier, des courses et des dribbles sans regarder ses chaussures, tout cela avec un soupçon d'adresse au tir, et les deux formations se tenaient à la moitié du match, une première pour nous depuis le début de la phase 1 !

Eléa et Mywenn ont réalisé une excellente prestation, avec quelques jolis paniers et un esprit collectif impeccable. Sans conteste les deux moteurs de l'équipe ce week-end.

Lucie a également prouvé que ses capacités concernaient largement les niveaux supérieurs, balle en main et depuis le fond du terrain. Mais sa timidité étant du même niveau que son aptitude à semer ses adversaires, la défense en paye un très lourd tribu !

Il serait injuste d'oublier de parler de notre Juju, qui nous aura encore gratifié de ses plus belles cascades, et qui n'a toujours pas su répondre à une question : Que faire lorsque le ballon est par terre et que je me suis penchée pour le ramasser ? Pour l'instant, elle a décidé d'exécuter une simple roulade en avant, sans forcer le talent. Pour la deuxième phase, gageons qu'elle trouvera un moyen encore plus facétieux pour se débarrasser du ballon. En attendant, une bonne mi-temps en défense de sa part, et quelques jolies passes à son actif !

Pour la deuxième mi-temps, malheureusement, les étourderies habituelles en défense ont repris le dessus, et les passes directes à l'adversaire ont eu raison de notre enthousiaste de début de rencontre.

En conclusion, un joli match de basket fut joué ce samedi, le travail hebdomadaire du Jeudi porte enfin ses fruits. Bravo les filles !

Please reload

 

WEEK END DU 10-03-2018

09-03-2018

BENJAMINES U13F-1

David Sarres

BC OSSUN  105 : 23  CAUSSADE MONTPEZAT 

Et si c'était la solution. Si finalement jouer à 6 avec une seule remplaçante était la formule qui convenait le mieux aux benjamines. Il n'y aurait pas eu le déplacement à Saint Jean quelques semaines plus tôt, on pourrait se poser la question. Même si des paramètres comme la température doivent apparemment également être pris en compte.

 

Ce samedi, les ossunoises ont réalisé une prestation de grande qualité. Face à un adversaire qui a rapidement baissé les bras, elles ont été dominatrices des 2 côtés du terrain. Vigilantes et agressives en défense sur toutes les zones du terrain, elles ont sur jeu rapide et en attaque placée également montré des choses intéressantes sur le plan offensif. Une nouveauté à signaler, le rebond qui n'est pas leur point fort a cette fois ci amené de nombreux paniers, soit sur rebond offensif avec Clara notamment , mais aussi en servant de base au lancement du jeu rapide, un domaine dans lequel Clémentine s'est montrée très performante. Justine de son côté a enfin résolu ses problèmes de boite de vitesse et réussi à passer la seconde, ce qui change pas mal de choses. Vivement les 3ème, 4ème….. Laina de son côté a été plus timide en attaque, mais a fait preuve de plus de concentration et d'application en défense. Michell et Oriane, les 2 couteaux-suisses de l'équipe, ont encore livré une partie solide dans tous les compartiments du jeu et comme ce samedi tout le monde était sur le même tempo, les joueuses de Caussade ont été impuissantes face aux déferlantes ossunoises.

 

C'était un plaisir pour tous de voir les filles autant concernées sur toute la durée de la partie. L'écart s'est très vite creusé obligeant la coach adverse à prendre un temps-mort alors que la partie n'avait pas débuté depuis 2 minutes. Un temps mort qui n'empêchait pas nos benjamines de continuer à martyriser les filets adverses. Très vite on sentit que le score risquait d'être sévère, les temps de passage étaient bons, la barre des 25 passée au 1er quart, idem pour les 50 à la mi-temps, il semble alors que les filles se soient mis en tête, à ce moment, d'atteindre la barre des 100 points. La seule consigne du coach était de ne pas tomber dans la facilité au risque de gâcher la bonne impression laissée sur ce premier acte. Message bien reçu, aussi quand à plus de 2 minutes de la fin, le tableau indiquait 99 points, la question n'était plus de savoir si on allait passer les 100 points, mais qui allait inscrire le point marquant. C'est finalement Clara après une interminable série de maladresses de l'équipe qui s'y est collé. Mais qu'il en a fallu du temps, heureusement que Serge a été plus rapide pour ramener 2 bouteilles de champagne, histoire de fêter l'évènement.

 

Samedi prochain, c'est un match autrement plus difficile chez le second de la poule qui attend les filles. On enregistrera le retour de Celia et peut-être de Maeva, mais il faudra aussi penser à l'équipe 2 qui en seconde phase participe à un championnat plus relevé et a aussi besoin de rotations. On annonce 10°C à 13h sur la région toulousaine, alors, à Tournefeuille, on y va à 6 ou à 7 ?

09-03-2018

MINI POUSSINES U9-2

Xavier Collignon

LAVEDAN : BC OSSUN

Nos U9F2 se sont déplacées au Lavedan, ce samedi, où elles ont malheureusement essuyé leur première défaite de la phase 2 du championnat.

Néanmoins, les nombreux spectateurs présents (la salle de Pierrefite était pleine à craquer, le service de sécurité a été forcé de laisser des fans dehors...) ont pu y voir de belles actions, collectivement construites et payantes, qui plus est...

Norah et Bipbip, nos deux renforts de l'équipe U9F1 qui ne jouait pas ce samedi, ont pu transmettre un peu d'assurance au reste du groupe, ce qui nous as permis de nous rapprocher plus facilement du panier.

Du coup, Milla et Maywenn ont joué enfin les gros bras en défense ET en attaque, Eléa a pu distribuer quelques passes décisives, mise à part ses éternelles passes en cloche qu'elle a promis de bannir de son jeu très prochainement !

Juju réalise une bonne première mi-temps, avec une grosse pression défensive, un peu de relâche se faisant sentir en deuxième partie de rencontre. Lucie a elle aussi réalisé de jolis progrès balle en main, un peu plus de réussite au panier lui permettrait de remettre une copie très convaincante.

En conclusion, un bon moment avec de jolie phases de jeu à retenir, qui pourront servir de références pour les prochains entraînements. 

Et quand on en fera plus du tout, des passes en cloche, alors là... Gare !

Please reload

 

WEEK END DU 17-03-2018

16-03-2018

BENJAMINES U13F-1

David Sarres

GRAND OUEST TOULOUSAIN  47 : 45  BC OSSUN 

Quand les ossunois se déplacent à Toulouse, on a le sentiment de revivre un nouvel épisode des aventures d'Asterix et de ce petit village gaulois qui tient tête aux garnisons de l'empire romain. Ce samedi, ce sont en effet 6 ossunoises qui se mettaient en route pour affronter des toulousaines qui avaient réuni pour l'occasion, les garnisons de Tournefeuille et de Colomiers.

Après une halte à l'Auberge de Garonne pour gouter les gateaux de "Brigix", les chariots ossunois arrivaient à peu près à l'heure à destination. Et après un petit échauffement où les troupes toulousaines faisaient étalage de leur toute puissance, la partie pouvait commencer.

Les ossunoises prenaient d'entrée les commandes, Michell "Patgauchix" profitait des consignes du centurion toulousain pour faire briller sa main gauche. Pour ne pas être en reste Oriane "Couteausuix" enquillait à 3 points avant de marquer avec la faute en pénétration. Les légions toulousaines étaient surprises par ce début tonitruant de nos joueuses, elles restaient cependant au contact surtout grace à leur domination au rebond. Coach David "Bientotcinquantix" sentant le danger prenait un temps mort et en profitait pour recadrer ses troupes. La rentrée de Celia "Pasencorbenjamix" auteure de son meilleur match de la saison permettait de récupérer de précieux ballons au rebond et en défense, une reprise en main défensive qui permettait à nos joueuses de rester au contact à la mi-temps

A l'entame du 3ème quart temps, malgré quelques maladresses à la finition, les filles montraient qu'elles avaient gardé les bonnes intentions du premier acte. Clémentine "Quedeprogrix" s'imposait dans la raquette et assurait toujours des relances de qualité dont profitait Clara "Speedix" qui faisait parler sa pointe de vitesse. Les toulousaines réagissaient et malgré l'activité ossunoise symbolisée par les ballons grapillés par Justine "Changedevitix" l'écart commençait à grandir en leur faveur et approcher la barre des 10 points en cours de 4ème quart. Serge "Tonguix" et le public ossunois renforcé par "Papix" et "Mamix" et le passage de Jerome "Pesquix" donnait de la voix car sur ce qu'elles avaient montré les ossunoises ne méritaient pas de s'incliner lourdement. Et alors qu'on craignait qu'en l'absence de Maeva "Jerevienslundix" le manque de rotation n'ait raison de la résistances des filles, c'est tout le contraire qui se produisit. Les montées de balle de "Couteausuix" et les paniers de "Speedix" rapprochaient les ossunoises à 4 points à quelques secondes de la fin. Mieux sur la dernière action, "Patgauchix" était elle aussi récompensée de sa belle partie avec une dernière réalisation qui voyait nos joueuses échouer à 2 points.

Si la déception liée à la défaite était légitime, tout le monde était vite convaincu que, comme l'indiquait les visages des supporters adverses, les toulousaines pouvaient s'estimer heureuses quant à l'issue de le partie et que nos joueuses n'avaient pas à rougir d'un tel résultat.

Du coup, comme dans toute aventure d'Asterix, toute la famille ossunoise s'est réunie pour déguster le gateau à la broche d'Elisabeth "Coiffix", la tourte aux myrtilles de Laurence "Superboutix" et la potion magique de Mario "Présix". Il ne manquait plus qu'une chanson du barde Fredo "Chanteurpyrenix" (et la victoire) pour que la fête soit totale.

16-03-2018

BENJAMINS U13M-2

Julien Brachet

BC OSSUN  52 : 46  LOURDES 

Pour ce match face à Lourdes, les ossunois étaient dos au mur. Une 

victoire leur assurait de finir dans les deux premiers, une défaite 

compliquerait grandement la chose. Aussi le coach prévenait ses troupes 

: il ne fallait pas attendre de miracle, il fallait jouer. Et gagner.

Dès l'entame de match, il était évident que le message était passé. Les 

joueurs étaient concernés, impliqués et engagés. Arsène attaquait la 

défense lourdaise et provoquait rapidement deux fautes pour un joli 3/4 

aux lancers. Maxence était présent au rebond et entraînait l'ensemble de 

l'équipe par son énergie. Certes, Lucas écopait rapidement de 2 fautes 

et était obligé de rejoindre le banc. Sans le 2ème meneur habituel, le 

coach faisait confiance à Arsène puis Romain, qui remplissaient leur 

missions sans avoir à rougir de leurs performances. A l'entame du 2ème 

quart-temps, la coach adverse faisait sortir son meilleur joueur, lui 

aussi touché par les fautes. C'était l'occasion pour les blancs de 

creuser l'écart, et ils ne s'en privèrent pas. Grâce à l'activité de 

Robin (et d'un joli 3 points), les ossunois prenaient 10 points 

d'avance. Les lourdais remettaient leurs meilleurs éléments pour finir 

la mi-temps et parvenaient à revenir au score. 27-22 pour Ossun à la 

mi-match.

Les (nombreux) spectateurs ne le savaient pas encore, mais ils allaient 

assister, n'ayons pas peur des mots, au meilleur de Nathan. Désigné pour 

défendre sur la principale menace adverse, il s’acquittait de sa tâche 

avec brio sur TOUTE la 2ème mi-temps. Son activité, ses interceptions et 

ses nombreux paniers près du cercle galvanisaient ses coéquipiers. Sacha 

entrait en jeu et apportait sa défense et sa vision du jeu ; Maxence 

toujours très précieux au rebond ; Arsène, Romain et Lucas continuaient 

à agresser la défense adverse pour obtenir des lancers décisifs. Lourdes 

ne lâchait pas l'affaire et restait collé au score. Ils passaient 

brièvement devant d'un point, mais sans jamais réellement inquiéter 

Ossun. Forts dans leurs têtes, sûrs de leur basket, ils finissaient par 

s'imposer, tout en maîtrise (ou presque). 52-46 pour une très belle 

victoire. Un grand bravo à eux.

16-03-2018

MINI POUSSINES U9-1

Xavier Collignon

BC OSSUN : SEMEAC 

Pour ce premier match en U9F confirmé, nous avons eu le plaisir de recevoir nos voisines de Séméac ce Samedi. Et autant le dire tout de suite, quelle belle réaction face à ce changement de niveau !

Pour la première fois de la saison, nos deux grandes ce sont retrouvées petites : En face, il y avait plus grand, plus rapide et plus précis… et le tout condensé dans une seule joueuse !

Mais à cœur vaillant, aucune défense n’est impossible, et nous en avons eu la preuve encore une fois.

Perrine a donc branché tous les neurones, a même demandé un dessin au coach pour les explications en défense (si, si !), et le match a basculé de notre côté après le premier quart temps !

De son côté, Norah a été plus qu’efficace en attaque, avec une grande majorité des paniers à son crédit et très peu de paniers manqués.

Très jolie performance, surtout quand on sait qu’elle a été contraint de surveiller ses parents, la veille, qui faisaient acte de présence afin de ne pas laisser tout seuls les parents de Juju au bal de la saint Patrick…

Cette dernière a d’ailleurs donné un sérieux coup de main après son match en équipe 2, comme ses copines Eléa et Lucie, plus qu’essentielles pour assurer un roulement réparateur et bienvenue à nos titulaires.

Emmy n’a pas démérité avec une solide opposition en défense, avec de nombreux ballons grappillés, mais hélas, avec beaucoup de ballons rendus également.

En conclusion, une très jolie rencontre avec une grande solidarité et une victoire basée sur le collectif et le courage ! Vivement le retour de notre Bipbip qui nous aurait bien aidé ce jour-là, clouée au lit par ce vilain temps.

Ces parents ne l’avaient pourtant pas obligé à rester au bal de la Saint-Patrick, eux…

16-03-2018

MINI POUSSINES U9-2

Xavier Collignon

BC OSSUN : JUILLAN

Connaissez-vous des Patrick ou des Patrice, au B.C.O ?

Si vous en apercevez un, ne manquez pas de le saluer bien bas. Je ne sais pas si le club, la ville, le canton, ou le département lui est redevable, mais vu l’engouement général simplement pour sa fête, ce doit être quelqu’un de très important.

Sans chercher plus d’explications, nous voici donc au départ de ce match avec nos voisins de Juillan, (autant de garçons que de filles) qui étaient malheureusement venu en petit nombre.

Quant à nous, en démarrant sans notre malheureuse Maywen, nous avions aussi un petit déficit de joueuses. Du coup, Perrine et Norah sont venus pour assurer un petit roulement, il n’était pas question qu’elles fassent le match à la place des titulaires.

Il faut saluer l’excellent match de nos adversaires, néanmoins, car sans les précieux paniers de Norah et Perrine lors de leur brefs temps de jeu, ce sont bien eux qui repartiraient en positif des terres Ossunoises.

Qu’importe, car l’équipe 2 a pris une autre dimension ce week-end. Courage, détermination, et surtout une bonne dose d’assurance.

Le Saint Irlandais s’était emparé de l’esprit de Mila la guerrière : Nul besoin de trèfle à quatre feuilles pour aller arracher des ballons ! Une brève enquête d’après match nous a révélé que ses parents lui auraient raconté que Juillan fut jadis province Anglaise… Il n’en fallait pas plus ! Et avec deux paniers inscrits, elle signe là sa meilleure performance de l’année.

 

Heureusement, d’ailleurs, car notre pauvre Juju était bien à la peine, surement mal réveillée (?), vu l’excellent match qu’elle a fourni ensuite avec l’équipe 1… Une deuxième enquête a mis en cause un décalage horaire inhabituel, semble-t-il !

 

Eléa et Lucie ont également fait un match très sérieux, en défense comme en attaque. Mention spéciale pour la première, qui s’est largement distinguée par sa vision du jeu et un bon esprit collectif.

Comme l’a dit très justement Bernard : y’a du matos !

Please reload

 

WEEK END DU 24-03-2018

23-03-2018

BENJAMINES U13F-1

David Sarres

BC OSSUN  63 : 34  TGB-2 

Après les 2 derniers matchs, on se disait que les filles allaient nous gratifier d'une fin de saison en boulet de canon. Les supporters de cette équipe, avec les repas proposés contre Caussade et à Tournefeuille étaient encore prêts à se régaler. Surtout qu'après leur prestation du match aller, on s'attendait à voir des ossunoises désireuses de montrer à leurs voisines tarbaises que le plat servi à l'époque n'était pas révélateur des talents culinaires de notre équipe. Mais alors que tout le monde s'installait pour regarder un épisode de Top Chef, c'est plutôt un remake de Cauchemar en Cuisine qui fit office de mise en bouche. Pourtant le four avait été réglé à la bonne température, mais il semble que les ingrédients utilisés dans le premier acte n'étaient pas de toute première fraicheur. On en était même à se demander s'il n'y avait pas eu un problème avec la chaine du froid. Cyril Lignac n'aurait pas trop aimé cette première période car, en manque évident d'énergie et de rythme, les filles étaient plus en mode fondant que croquant

 

David, profitait du passage aux vestiaires pour passer le costume de Philippe Etchebest et "expliquer" à ses apprenties cuisinières qu'à de rares exceptions près, les plats servis en première période étaient loin d'être au niveau de ce qu'on était en droit d'attendre.

 

Message à priori reçu en 2ème période, ça s'activait un peu plus en cuisine, la mayonnaise semblait prendre entre les filles plus collectives et plus combattives. Sans atteindre le niveau de grands chefs étoilés, on était au moins passé en mode Ratatouille, c'était simple mais c'était bien et les tarbaises ne pouvaient que constater les dégâts. Le plat de résistance servi dans le 3ème quart temps avait semble-t-il satisfait le jury, il ne restait plus qu'à l'emballer avec un bon petit dessert pour oublier les ratés du début de repas. Objectif partiellement atteint dans le dernier quart temps, certes le gâteau (d'anniversaire?) était bon, mais il manquait la cerise qui aurait donné un peu plus de saveur à l'ensemble.

 

En résumé, dans cette victoire, on a eu droit à une prestation à l'image de l'équipe cette année, alternant le bon (le très bon même par moments) et le moins bon (parfois mauvais). Il y a néanmoins une constante qui revient c'est que de manière générale ça MANQUE DE SEL. Et ce n'est pas le grand chef Oscar préposé à la table du jury ce samedi qui dira le contraire.

23-03-2018

BENJAMINS U13M-1

Thierry Hourne

SA JEGUN-1  52 : 60  BC OSSUN 

A deux journées de la fin des phases de poule, les leaders ossunois avaient un périlleux déplacement à Jegun qui vient d’en passer 20 au Tropik la semaine précédente. L’enjeu est simple, si Jegun gagne, la qualification est toujours envisageable pour eux. Si Ossun gagne, la première place est assurée avant la réception du 2ème Valence-Condom dans 15 jours.

Les bleus ont bien préparé la rencontre toute la semaine, sachant ceux qui les attendaient en face. Une défense accrocheuse (dans le bon sens du terme), cohérente et compacte. Face à cela, il va falloir imprégner un rythme d’enfer à la rencontre, courir et faire du jeu rapide d’abord, être patient et mobile ensuite. Et dans ce registre-là, les garçons ont été parfaits.

Dès la première minute, Florent allumait une première mèche à 3 points. Dès la 2ème, Pierre envoie un second missile de loin. Flo et Pierre en mettront 9 à eux 2. Les bleus prennent le score avec 5 à 8 points d’avance et gèreront tout au long du match cet avantage qui montera jusqu’à 11 points. Mathisse et Florent pour mettre du rythme, Rafa au four et au moulin en défense et aux rebonds, Maxence et Mathisse en mission défensive sur le meneur adverse, Pierre à la conclusion, Gaby et Noah pour des relais appuyés, les débuts de Robin avec l’équipe 1. Voilà en quelques mots les grandes lignes de la rencontre. Quelques soucis de fautes en seconde période, une petite frayeur et un retour adverse à 5 points à 1min du terme de la rencontre mais un dernier missile à 3 points a scellé le sort de la rencontre.

La première place de la poule est assurée avec la manière et une maitrise qu’on ne connaissait pas chez nos bleus. Pour Jegun, l’aventure s’arrête là. Le coach adverse retenait également la qualité de la rencontre et s’inquiétait de savoir si Flo et Pierre allait au challenge Benjamin à Cahors le lendemain.

Cap désormais sur les ½ finales Occitanie avec le Grand-Ouest Toulousain qui se profile à l’horizon. 

23-03-2018

MINI POUSSINES-1

Xavier Collignon

TGB : BC OSSUN 

La bataille fut difficile, pour nos 4 mousquetaires, arrivées en terres Tarbaises ce Samedi ! Norah et ses troupes entamaient la rencontre le front haut, prêtes à jouer leur basket sans complexe et avec toute l’énergie qu’on leur connaît.

Si cela n’a pas suffit à déstabiliser nos adversaires, nous avons néanmoins pu voir de jolies passes, quelques jolis paniers également, et un retour bienfaiteur de notre Bipbip après deux semaines d’absences, toujours aussi précieuse en défense !

Parmi les points positifs, il est important de mentionner le courage dont elles ont fait preuve face à la différence de point d’une part, mais également face à l’agressivité de la défense adverse. Il n’y a pas eu de pleurnicherie à répétition sur les fautes récurrentes, qui avaient lieues sur la quasi totalité de nos attaques. A ce sujet une mention spéciale à la jeune arbitre locale qui a très bien sifflé, c’était délicat mais nécessaire, vu l’engagement sur le terrain…

Sur le plan de la défense, nous n’avons pas à rougir, car nous sommes largement capable de jouer sans faire de fautes, ce qui n’était clairement pas le cas en face.

C’est une rencontre où nous avons beaucoup appris de nos erreurs, il faut continuer notre chemin sans se décourager !

23-03-2018

MINI POUSSINES-2

Xavier Collignon

BORDERES : BC OSSUN 

Accueillis par nos voisines de Bordères sur l’Echez, nous avons eu beaucoup de mal à débloquer le compteur de points, le premier panier marqué arrivant seulement au deuxième quart-temps.

Ce n’était pas le cas de nos adversaires qui, profitant joyeusement de nos vilaines passes dans les pieds, récupéraient bien trop de ballons, y compris dans notre camp.

Heureusement pour notre moral, le quatrième quart temps, qui fut remporté haut la main, nous a permis de redorer un peu notre blason. Tout le monde y a été de ses exploits et Mila vient confirmer son excellente prestation de la semaine dernière.

Tout le monde a passé un très bon moment, et la bonne humeur de toute l’équipe a permis de nuancer l’écart de point. Les réactions d’après-match ont néanmoins montré aux parents présents que nos efforts ne s’arrêteraient pas sur ce genre de bilan, nous avons d’autres ambitions. Rendez-vous Jeudi soir...

Please reload

WEEK END DU 31-03-2018

 

30-03-2018

BENJAMINES U13F-2

David Sarres

BC OSSUN  40 :32  JEGUN 

Aux grands maux les grands remèdes. On savait que sur cette seconde phase, l'équipe 2 benjamine allait souffrir. Pourtant, malgré un sort qui semblait s'acharner sur elle (blessures à répétition des cadres), l'équipe donnait satisfaction tous les samedis. On se disait que les filles, sérieuses à l'entrainement, méritaient à coup sur de gouter aux joies de la victoire. Il fallait juste leur donner un petit coup de pouce. Et là, le coach eut la fabuleuse idée (encore une), prétextant une sombre histoire d'anniversaire, de se faire remplacer à l'entrainement par Jean Marc, le match winner en puissance, celui qui a transformé les U13 de Titi en bêtes de compétition.

Histoire de ne pas égratigner la réputation du frangin et en l'absence de Lola et Laina aux entrainements, David avait également pris la précaution de convoquer Clémentine afin d'assurer 1 rotation supplémentaire le jour du match. Avec Celia en prime, on pensait les ossunoises armées pour dominer dans la raquette ....... jusqu'à ce que ne débarquent les filles de Jegun et leurs 2 imposantes intérieures.

Rien ne fut facile pour les ossunoises en début de rencontre, Celia et Clémentine avaient du mal à s'adapter à la taille de leurs adversaires ainsi qu'à celle des ballons. Les 2 équipes scoraient peu, mais Jegun, plus en réussite prenait petit à petit un avantage que les ossunoise n'arrivaient pas à combler. Le match semblait pourtant à la portée des notres, il suffisait juste que les filles se mettent à courir pour ne pas tomber dans le faux rythme imposé par nos adversaires. Elles y arrivaient par moments par Mélanie, Lise et Célia sur la fin de la mi-temps pour un rapproché qui permettait de croire à une issue positive.

Confirmation à la reprise, Clémentine commençait à prendre ses marques sous les paniers, Lola, appliquant à merveille les consignes des coachs, volait de précieux ballons en défense. Clara, Lise et Mélanie ne ménageaient pas leurs efforts en attaque comme en défense. Jegun était au bord de la rupture et Celia bien aidée par ses copines allait se charger d'en rajouter une couche en enfilant de précieux points. En fin de match, le danger venait de partout, Ossun tenait son match et Pascal pouvait donner de la voix sur les dernières belles actions ossunoises qui concluaient la partie sur une victoire 40 à 32 qui a donné le sourire à tout le monde.

Merci à Serge à l'arbitrage, à Laurence et Oscar à la table de marque, à l'équipe de Jegun pour son excellent état d'esprit et bien sur à Jean Marc pour l'entrainement du Jeudi.

Entraineurs, si vous avez un match important qui se profile, n'hésitez pas, contactez Jean Marc au 06 ..............

Please reload

WEEK END DU 07-04-2018

 

06-04-2018

BENJAMINS U13M-2

Julien Brachet

AUREILHAN  53 : 35  BC OSSUN 

Dernier match de la saison régulière. Les ossunois, 1er, affrontaient 

les aureilhanais, 2ème. Une victoire leur assurait la 1ère place, une 

défaite la 2ème. Mais pour Aureilhan, la donne n'était pas la même. Une 

victoire les propulsait à la 1ère place, mais une défaitaite pouvait les 

faire se retrouver 3ème. Ils étaient donc dos au mur.

 

Coach Julien avait bien expliqué les données du match à ses ouailles 

mais apparemment le message n'était pas passé. Dès l'échauffement, on 

sentait les bleus et blancs sans rythme. L'envie et la motivation 

étaient là, mais physiquement ça ne suivait pas. Il faut dire qu'en face 

les gabarits étaient plutôt impressionnants. Lucas lançait la machine en 

début de rencontre mais la balle ne voulait pas rentrer. Et 

malheureusement, ni Donovan, ni Maxence, ni Nathan n'arrivaient non plus 

à trouver la cible. Et sur un dernier run, Aureilhan arrivait en tête à 

la mi-temps 25-14. Rien n'était perdu pour autant. En rentrant la moitié 

des tirs ratés, le score serait bien plus serré.

 

Le coach faisait tourner son effectif. La rentrée de Romain faisait du 

bien. L'équipe semblait revenir mais les oranges savaient utiliser leur 

atout principal : la taille. Et nos joueurs sont encore jeunes, ils 

n'ont pas l'expérience (le vice ?) nécessaire pour ne pas se faire 

marcher dessus. Par manque d'adaptation, par manque de conviction et par 

manque d'engagement également, nos jeunes pousses se laissaient 

distancer. Et ce n'est qu'une fois le match plié, en 4ème quart-temps, 

qu'ils jouaient enfin libérés et montraient ce dont ils étaient 

capables, à l'image de Robin et Arsène. A l'arrivée, défait 53-35. Un 

match perdu contre une équipe plus forte, mais un match qui doit servir 

d'enseignements pour les ossunois.

06-04-2018

BENJAMINES U13F-1

David Sarres

RODEZ  54 : 61  BC OSSUN 

Pour ce dernier match de la saison régulière, c'est une "petite" excursion en terre aveyronnaise qui nous était proposée. Un long déplacement de plus de 6 heures en mode "Les Fous du volant" (dessin animé que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre à moins de consulter leurs amis Google ou Wikipedia) à la sauce BCO. Ça commence par le départ, étape la plus délicate du déplacement: une petite demi-heure après le rendez-vous et un transfert de dernière minute des glacières (et des joueuses) dans les voitures, les concurrents peuvent s'élancer. Laurence et Bruno (exceptionnellement Pénélope Jolicoeur et Pierre de Beau-Fixe font équipage commun) prennent de suite la tête du convoi. Ils sont suivis de près par les voitures de Jérôme et Frédo (Roc et Gravillon, alias les frères Têtes-dures, ne font pas cette fois équipe au volant de la Caraverne) tandis que ferme la marche Al Carbone et sa bande (avec le papi parrain Mario sur la banquette arrière). Aux abords de Toulouse, tandis que l'équipage de Pénélope et Pierre choisit de continuer sa route, les autres concurrents décident de faire une halte, histoire de refaire les niveaux, histoire aussi de se faire une petite frayeur. Au départ, on a bien transféré les glacières dans les coffres c'est une certitude, mais a-t-on aussi pensé à prendre les sacs des joueuses? Frayeur de courte durée pour le parrain, Serge, son homme de main, a géré l'affaire et les sacs sont bien dans les voitures. Tout le monde peut repartir à la poursuite de l'équipage de tête dans lequel Bruno a du enfiler le costume de Pascal le grand frère pour rétablir le calme dans la voiture. L'heure du match approchant, il faut penser à se restaurer et c'est au Leclerc (Auchan, Carrefour, Intermarché) d'Albi que tout le monde a pu se retrouver pour que les filles puissent s'alimenter et que Pénélope et Pierre puissent distribuer aux joueuses et au coach des petits cadeaux surprise (une sacrée bonnidix). C'est donc équipés de leur nouvelle tunique que coach et joueuses se présentaient une heure plus tard dans la salle de La Primaube pour disputer cette dernière rencontre de Top 16, parce que c'était quand même le but de ce long voyage. Les ossunoises avaient une revanche à prendre par rapport au match aller qui avait vu nos adversaires s'imposer nettement. Un adversaire qui se présentait au complet (une grande de plus par rapport au match aller) et mettait la pression d'entrée de match. Les ossunoises répondaient aussitôt par un panier de Justine, le match était lancé. Malgré un déficit de taille, nos joueuses assuraient les rebonds pour lancer le jeu rapide et conclure en contre-attaque par Clara notamment. L'adresse de la n°4 adverse permettait aux aveyronnaises de recoller à 2 points à la fin du premier quart temps. Dans le 2ème quart temps, Oriane et Michell continuaient à imprimer du rythme sur les montées de balle, Clémentine muselait la n°13 adverse qui nous avait fait si mal au match aller et l'écart commençait à grimper. La 3ème faute d'Oriane fut bien digérée par l'équipe, Maeva faisait son job en défense, Justine volait de nombreux ballons et Célia en sortie de banc enquillait 2 paniers précieux qui permettait aux nôtres de virer en tête à la pause (32-23).

 

La seconde mi-temps, malgré la pression que tentait de nous mettre nos adversaires, fut maitrisée par les filles. Chaque fois que l'adversaire se rapprochait à moins de 10 points, Oriane et Michell avaient le bon gout d'en remettre une couche, avec des paniers bonifiés d'un lancer supplémentaire. Clara relançait tous les ballons et même si la réussite n'était pas toujours au rendez-vous, ça donnait au match un rythme plus propice aux qualités de nos joueuses. Toute l'équipe était dans le bon tempo, en témoigne une action collective avec  3 passes express pour décaler Clémentine (Papi aura été gâté pour son premier déplacement) qui marquait à 45° avec la planche. On sentait l'équipe maitriser son sujet et l'issue du match ne faisait plus trop de doute. Un petit relâchement (en voulant gérer le chrono) dans la dernière minute permettait aux aveyronnaises de marquer 2 panier et de finir à 7 points.

 

Les filles s'imposent donc chez le 3ème de la poule en inscrivant plus de 60 points, ce qui n'est pas anodin. Pas de phase finale pour nous, juste la satisfaction symbolique de finir meilleure attaque de ce Top 16 et le souhait que les bonnes dispositions affichées depuis quelques semaines se concrétisent sur le ou les matches du mois de mai.

Please reload

WEEK END DU 14-04-2018

 

13-04-2018

BENJAMINS U13M-2

Oscar Martinez

BC OSSUN  41: 40  GRAND ARMAGNAC 

CARDIAQUES, S’ABSTENIR !

 

C’était dans une belle après-midi printanière que les jeunes pousses ossunois s’apprêtaient à recevoir la Ctc Grand Armagnac dans le cadre de la demie finale u13 armagnac Bigorre. Des l’échauffement la taille et l’adresse adverse laissaient entrevoir la difficulté de la tache, en effet les visiteurs surpassaient largement les ossunois en gabarit et même s’ils n’étaient que six joueurs sur le banc on s’attendait à un match très compliqué.

Le décor était planté et l’entre deux libérait les deux formations.

Les protèges de Julien Capdevielle lançaient les hostilités en scorant les premiers mais la maladresse lors du dernier mouvement permettait aux gersois de prendre les rênes du match et de clôturer le premier quart devant au score (4- 8).

Le deuxième quart démarrait tambour battant, les locaux n’étaient pas avares d’efforts pour essayer de contenir les attaques des très bons joueurs adverses notamment D.Souadi (23 points a lui tout seul) non sans difficulté et d’enclencher des attaques meurtrières a l’image de Lucas auteur d’un très bon quart temps et qui grâce a un superbe trois points permet  aux ossunois d’attendre l’équateur de la partie juste deux points derrière (13-15).

A la reprise les Gersois veulent enfoncer le clou car avec leur effectif limité ils doivent se mettre a l’abri, c’est sans compter avec la défense des haut pyrénéens, Arsène et Robin se démènent sous la raquette et Maxence et Nathan relaient en attaque, malheureusement trop de déchets et des approximations pour espérer rivaliser a la marque, fin du troisième quart (19-23).

Lors de la pause le coach local donne de la voie, il faut scorer quoi qu’il arrive. C’est pas tombé dans l’oreille d’en sourd pour Alexis, Paul et Romain qui assistes par ses coéquipiers et dans un sursaut d’orgueil permettent aux Ossunois de recoller au score  a deux secondes du buzzer dans l’hystérie générale. Des la remise en jeu un coup de sifflet retentit et  vient glacer le sang des nombreux supporters. Faute contre Ossun, un coup d'oeuil furtif a la table confirme les pires craintes de l’assistance, le drapeau est levé, deux lancés francs sont annoncés.

Autant dire que tout redevenais possible quand le joueur Gersois ratait ses deux tirs et renvoyait tout le monde en prolongation (30-30).

Tout juste le temps de reprendre nos esprits et les trois minutes de prolongation démarraient. L’équation était simple, tenter de stopper le joueur majeur adverse, Alexis s’y employait, Paul et Lucas donnaient du rythme en attaque et Arsène avalait des kilomètres pour épauler ses copains, malgré tout les visiteurs ne se laissaient pas faire et étaient disposes a nous gâcher la fête mais Paul n’était pas d’accord et c’était de derrière les pointilles qui déclenchait un tir qui fendant l’air déjà irrespirable  venait s’engouffrer dans l’arceau gersois. Incapables de se départager les deux équipes se donnaient rendez-vous  de nouveau pour une deuxième prolongation.

Si au début du match tout le monde était tendu autant vous dire que a ce moment  l’ambiance était au paroxysme de la tension, coach Julien proférait les dernières consignes a ses joueurs déjà atteints physiquement mais qui ne comptaient pas baisser les bras.

C’est ainsi qui démarraient ces trois minutes supplémentaires. Une défense de fer et un Nathan survolté donnaient un point d’avance aux Ossunois à trois secondes du buzzer. On pourrait croire le match plié mais en vue du reste de cette folle rencontre tout devenait possible, alors, après le temps mort demandé par un coach visiteur aux bords de la crise de nerfs la remise en jeu devenait capitale. C’était sans compter sur un Paul qui  surgissant de nulle part volait le ballon et permettait aux pyrénéens de remporter la partie.

Le buzzer déchainait les passions, des grands parents pleuraient, des parents avaient des comportements incongrus et les joueurs explosaient de joie.

Un match qui a mis a rude épreuve les nerf des supporters mais qui a dévoilé les qualités physiques et morales des nos garçons.

On en redemande….mais pas trop quand même, on commence a avoir de l’âge.

13-04-2018

BENJAMINS U13M-1

Thierry Hourne

GRAND OUEST TOULOUSAIN  69 : 63  BC OSSUN  

 

Que d’orgueil ces jeunes

 

Ce samedi, le complexe Piquemal de Colomiers était sacrément garni pour cette ½ finale Aller Occitanie qui oppose les ossunois (1er de la Poule A avec une seule défaite cette saison) au Grand Ouest Toulousain. Arrivé comme de coutume 1h avant la rencontre, les jeunes ossunois pique-niquent en regardant s’échauffer les gabarits toulousains. Peut-être les ossunois n’auraient-ils pas du se faire le film car l’entame de la rencontre va virer au film d’horreur dans une salle surchauffée (à vérifier les températures réglementaires pour un match de basket) et dans une ambiance survoltée (quid des décibels max pour un match de basket ?). 1min30s, 1 entre-deux perdu et 3 passes manquées, 8-0 pour les locaux et pas le moindre tir tenté. Temps-mort de Titi, pas de paniques les gars, on se calme, on replie parce que les gars d’en-face se projettent sacrément vite en contre-attaque et on finit nos attaques par des tirs, sinon, ce sera compliqué de marquer. La reprise n’est pas folichonne mais Pierre, Mathisse puis Flo ont la bonne idée de débloquer le compteur. Maxence arrive à la rescousse sur les replis après avoir démarrer la partie sur le banc pour une fois (mauvaise idée du coach, il vaut mieux qu’il organise des rencontres amicales en Espagne que de tenter des paris aussi fous celui-là). Ce n’est toujours pas ça et pour ne rien arranger à nos problèmes de replis défensifs, l’arbitre demande à Titi de ne pas siffler pour communiquer avec ses ouailles. Dans un tel vacarme, la communication est coupée, il faudra faire le dos rond jusqu’au ¼ temps. Noah tentera bien à sa rentrée de relayer quelques consignes mais c’est bien difficile de mettre les têtes à l’endroit face à la déferlante toulousaine. 25-9, fin du premier quart. Tout le monde est très calme à la pause boisson, les bleus se motivent, s’encouragent, réalisent que le chemin est encore long, il se terminera le 5 mai à Ossun et pas avant, mais pour l’instant, il faut marquer des paniers, et beaucoup.

Reprise du deuxième quart, Flo porte 3 ballons dans le cercle, en plante un à 3 points, Maxence et Noah concrétisent sous le cercle, Pierre domine quelques 1c1. Rafa reprend des forces sur le banc, tout comme Mathisse qui repose lui ses 2 fautes. Dono et Gaby rentrent et assurent en défense. 40-30 à la mi-temps, l’orage est passé. Le numéro 13 d’en face a scoré 18 points à lui seul, va falloir trouver la parade.

La reprise va continuer sur la même pente ascendante avec des paniers de Rafa, Noah et Mathisse aux lancer-francs côté bleu jusqu’à recoller à 54-53 sur un 3 points de Pierre, immédiatement rendu par le numéro 6 adverse. Les équipes se tiennent au 4ème quart-temps avec des paniers de Flo et Pierre jusqu’à 2 minutes du terme où les ossunois perdent bêtement 3 ballons convertis en points pour les toulousains. -9 contre les ossunois. Maxence a la bonne idée d’inscrire un panier, immédiatement rendu par l’inusable 13, Pierre en remet à 3 points, -6, on s’arrêtera là pour ce premier acte mais les ossunois rentrent à la maison avec des certitudes. Beaucoup les auraient enterrés à -16 avec une telle ambiance à l’extérieur mais ils ont fait preuves d’énormément de courage et d’abnégation, sans jamais se plaindre, à s’encourager, à rester calme. Ils sont sus corriger en moins d’un quart-temps des problèmes de balles perdues, replis défensifs et rebonds qui auraient pu les faire sombrer définitivement. Au lieu de ça, ils se sont battus, terminent à 6 points après une telle entame. Ils auront besoin de toutes les forces vives pour les supporter au match retour le samedi 5 mai à 13h à la salle polyvalente pour arracher leur billet pour la finale Occitanie, alors, à vos agendas !

Please reload

WEEK END DU 21-04-2018

 

20-04-2018

CHALLENGE BENJAMINS A PARIS

Thierry Hourne

Le BC Ossun se fait un nom à Paris

Pierre Hourné s’est qualifié après plusieurs épreuves ces dernières semaines pour les finales nationales du Challenge Benjamin à Paris,

 

Ce samedi 21 avril, il fallait être matinal pour les finales à l’AccordHotels Arena de Paris Bercy. Réveil à 5h30 pour les participants logés à la cité internationale Kellerman à Paris, départ à 6h30 pour Bercy, entrainement de 7h à 8h et début des épreuves à 8h15.

Il y aura un seul passage par candidats et le vainqueur partira pour assister à un match NBA aux Etats-Unis.

La première impression en met plein les mirettes aux participants : immensité de la salle, vestiaires façon NBA avec placards, banc individuel (dixit Pierre), DJ qui fait cracher les watts à chaque passage des candidats, décompte en anglais des départs, etc. Tout est rodé, rien n’est laissé aux hasard, la Fédé fait bien les choses.

8h, entrée des spectateurs, portiques de sécurité, accès aux zones réservées en bord de terrain, on se croirait à l’approche d’un match au sommet prêt à faire craquer Bercy, mais non, 200 ou 300 personnes pour supporter et encadrer les jeunes, un palais des sports immensément vide. Il ne faudra pas se laisser impressionner.

Et à ce niveau-là, Pierre a su gérer parfaitement et comme un grand. Il scrutait du regard l’entrée de son fan club et faisait signe à Flo et Léo qu’il était désigné premier pour passer à chaque épreuve. Le consultant Calou nous informe que c’est une bonne chose pour mettre la pression sur les autres.

Première épreuve des passes et double-pas, 11 points pour notre poulain qui prend le bon wagon, ils sont encore très nombreux en course pour la victoire et Pierre est parmi eux, pas de points gaspillés, aucun échec.

Première rotation, cérémonial comme aux JO pour les rotations des épreuves par équipe de gymnastique (pour ceux qui ne suivent pas que le basket), deuxième épreuve de dextérité et de tirs en course, 14 points pour Pierre, toujours pas d’échecs. Certains commence à craquer, ils sont encore une vingtaine à former un peloton de tête.

L’heure de vérité approche avec l’épreuve Gruda (épreuve d’adresse), Pierre ouvre le bal, 22 points ! Il a pris son temps mais le pourcentage est impeccable ! Certains s’approchent de cette marque mais la barre est haute. Calou avait presque raison. Jusqu’au passage d’un jouer de Saint-Vallier Basket Drôme, pas inquiétant au départ, il shoote à 2 mains au niveau du ventre, on ne voit pas s’il est gaucher ou droitier, mais tout d’un coup, ça fait mouche à chaque coup jusqu’à un dernier 3 points au buzzer… 26 points ! Après cette épreuve, ils ne sont plus que 5 à envisager la victoire finale et Pierre est dans le coup.

Dernière rotation, épreuve des Lancer-francs Evan Fournier, Pierre démarre. 13 points, 3 gamelles sur des tirs valant 2 qui ne veulent pas rentrer… Pierre repart s’asseoir déçu alors que le score est bon, il voulait faire mieux. L’attente sera longue mais le score final est très bon, 60 points.

Tous les participants passent, les candidats directs ne font pas mieux, on peut envisager le podium. Le grand de Saint-Vallier démarre très mal sa série mais le voilà qu’il met 2 triplés dans les 10 dernières secondes dont un en 3 secondes coup sur coup…11 points pour lui.

Tout le monde attend les résultats avec impatience…3ème 57 points, ce n’est pas Pierre… 2ème, 60 points, c’est Pierre. Le BCO peut être fier, un podium à Paris. Ils étaient 27 000 au départ, notre participant est deuxième à l’arrivée.

Il aura manqué un brin de réussite qu’il faut dans ce genre d’événement pour que ça bascule du bon côté pour la victoire. Un podium, c’est énorme. Pierre a été très solide, régulier et n’a rien à regretter, il n’a pas gâché sa finale et ne s’est pas laissé impressionné par l’événement.

Please reload

WEEK END DU 05-05-2018

 

04-05-2018

CADETS U7M

Chris Bernes

BC OSSUN  89 :  62  MONTAUBAN

La mystérieuse présence de M. THADA.

 

Après la déculottée reçu à MONTAUBAN, nos jeunes Ossunois étaient perplexes.

Mais après tout, quitte à en prendre 20 de plus, autant tout tenter.

Nos U17 démarrent sur les chapeaux de roues et appliquent les consignes sans faillir.

Ils courent, pressent, Axel la force tranquille a la main bouillante, Alexis et Flavien sont au four et au moulin, Bastien nous mets des shoots et scotty gère la symphonie comme un senior, l effectif tourne mais la musique reste la même.

En face c’est la panique, le navire prend l eau par la cale et le capitaine reste dans sa cabine.

+15 à la mi-temps, M. THADA a été aperçu près de l’entrée de la salle.

 

Le 3ème quart est à l image des 2 premiers. Nathan, Mathieu et Loïc, nos 3 pestes,  pourrissent l attaque adverse, Leo le ratier tient le ballon comme un chef, et romain fait parler son physique de bucheron canadien.

Le navire montalbanais a de l’eau jusqu’au pont.

 

Au 4ème, la rumeur enfle, M. THADA se serait assis en tribune centrale.

 nos guerriers grignotent encore les quelques points pour dépasser la barre des 22 points de déficit.

Montauban sort les canots de sauvetage, le navire coule.

buzzer final +27, c est la liesse.

Je salue les adversaires, la table: marie cécile et pesquit et croise le regard de raymond.

Nos adversaires ralent un peu, nous faisons abstraction et profitons de ce moment de joie collective.

Après le traditionnel cri de joie au centre du terrain, je me retourne et vois Raymond Thada quitter la salle, le sourire aux lèvres…

04-05-2018

BENJAMINS U13M-2

Julien Brachet

BC OSSUN  46 : 33  AUREILHAN

L'après-midi avait mal commencé. Les copains de l'équipe 1 avaient perdu 

leur demie-finale, et leurs pleurs avaient transformé le vestiaire en 

piscine. Heureusement, les U17 réalisaient l'exploit de l'année (de la 

décennie ?) et boostaient les jeunes ossunois. Au complet, avec cette 

fois-ci Donovan, Alexis ET Gabriel ensemble, l'équipe était prête au 

combat. Les deux "coach Julien" (le petit et le grand) étaient clair 

dans le discours "c'est un match aller, rien ne sera jouer au coup de 

sifflet final. Le but aujourd'hui c'est de marquer le plus de points et 

d'en prendre le moins possible".

D'entrée de jeu, malgré le déficit de taille incontestable, Ossun 

envoyait un message fort à l'adversaire : c'est une finale, on veut la 

gagner et on ne vous laissera pas jouer facilement. Evidemment, cette 

attitude n'est pas sans risques. Très rapidement, Lucas et Arsène 

atteignaient les 2 fautes. Mais ils avaient indiqué la voie : de la 

défense, de l'engagement, de la concentration. Les remplaçants étaient 

au diapason et entraient chacun leur tour pour prolonger l'effort 

collectif. Robin et Maxence défendaient comme des morts de faim, Nathan 

et Paul alimentaient le score et Romain faisait dont de sont corps pour 

provoquer les fautes. A la mi-temps, les blanc et bleus menaient au 

score de 4 points.

Au retour du vestiaire il était évident que les joueurs d'Aureilhan 

s'étaient fait remontés les bretelles. Bien décidés à ne pas se laisser 

battre par une équipe qu'ils avaient vaincus de 15 points il y a un 

mois, ils haussaient le ton. Mais il faut savoir maîtriser son 

engagement. Et à ce petit jeu, les ossunois sont plus sereins. Le numéro 

7 des oranges, marqueur des 2/3 des points de l'équipe, prenaient 

rapidement sa 4ème faute. Des lors le match n'était plus le même. Dono 

prenait la mène et faisait la misère au "grand d'en face". Quand ce 

n'était pas le panier, il ressortait sur Lucas qui alimentait la marque. 

Avec Gabriel et Alexis en plus pour gratter les ballons, l'écart enflait 

pour atteindre les 20 points. Un peu de fatigue, le retour de l'arme 

fatale adverse et Aureilhan réduisait l'écart. Mais à l'arrivée, c'est 

une très belle victoire 46-33. Les joueurs pouvaient remercier les 

supporters pour leur dernier match à domicile de la saison.

Le coach adverse le reconnaissait "on vous a sous-estimé". 

Effectivement, une semaine auparavant, elle avait croisé coach Julien 

(le petit) et l'avait chaudement remercié d'avoir battus Gondrin. Pour 

elle, Ossun était le meilleur adversaire à prendre pour la finale. Mais 

comme on dit "les playoffs, c'est une nouvelle saison qui commence, les 

compteurs sont mis à zéros". Match retour dans 3 semaines, le 26 mai, à 

Aureilhan. Il va falloir rester concentrer, ne pas s'imaginer que cette 

victoire sera suffisante. Nos U17 nous l'ont prouvés. On compte sur les 

supporters ossunois pour laisser M. Thada à la porte de la salle...

04-05-2018

BENJAMINS U13M-1

NR des Pyrennees

BC OSSUN 64 : 85  CTC GRAND OUEST TOULOUSAIN

Le BCO trop juste

La donne était simple pour le BCO avant d'entamer cette demi-finale retour. Battus de six points à l'aller (69-63), les protégés de Thierry Hourné devaient s'imposer d'au moins sept unités pour obtenir le billet pour la finale du championnat U13 Occitanie. Rien de bien impossible en somme… Mais voilà, les Ossunois ont souffert samedi après-midi.

Faut dire qu'avec ses deux tours jumelles toulousaines, Joss Nti Monevina et Sublime Gbiegas, la CTC GOT avait de quoi faire mal. Pour preuve, les 52 points inscrits à eux deux sur les 85 de leur équipe.

Trop grands, trop forts pour des Ossunois qui ont été pris à la gorge d'entrée de match.

Un peu léger défensivement, le BCO s'en remettait à Pierre Hourné et Florent Sarres pour tenter tant bien que mal de rester à peu près au contact (18-26 à la 8e).

Plus agressifs en défense, les copains de Raphaël Millet arrivaient à refaire surface dans le second quart-temps (32-33 à la 15e).

Ossun avait enfin trouvé la solution mais c'était sans compter sur le réveil toulousain après les «citrons».

Joss Nti Monevina et Sublime Gbiegas continuaient leur travail de destruction sous le cercle alors que le BCO commençait un peu à baisser la t